cache_2457618144

BON TEMPS – COMPIL#1

vinyle bon temps #1

Hop hop hop c’est par là, on a que du bon les amis ! Nos copains de Bon Temps sortent leur toute nouvelle compil aujourd’hui et c’est du très lourd !! Aliant révélations et artistes confirmés la compil  du Bon Temps est une symphonie éléctronique couplée de basses sombres et rythmé par de gros kicks qui laissent à promettre un très bel avenir à l’éléctro française ! Alors écoute ça mon copain, parce que c’est only que du good!

Marydroîde de Jansky Beeeats : Si ce n’est pas la disco et la french touch qui ont inspiré Jansky Beeeats pour le morceau Marydroïde je ne m’appelle plus Dagobert!  Ce morceau (qui ouvre la compil # 1 du Bon Temps) est une véritable ôde à la joie , une invitation irrésistible à se dandiner , et à rêver ! Synthé aux sonorités éléctro pour accompagner un riff funky qui ne vous quittera plus, martelé par de gros kicks qui orchestreront vos prochains pas de danse, sont les ingrédients de la délicieuse recette de Jansky Beeeats ! Tout à fait dans la lignée de la « French Touch », le français signé sur Bon Temps records explore et remet au goût du jour l’éléctro disco, ce style cher aux djs hexagonaux! Jansky Beeeats serait il le futur enfant prodige de la French Touch sur les traces des Daft Punk ? Une chose est sûre: on est sur le coup !

 

 

Verlartour, avec son habituelle poésie nous dévoile  « Génération », un morceaux où s’exprime sa joie, son énergie, ses émotions .. Allant pêcher ses mélodies au-delà de la stratosphère, Verlatour crée là un morceau tout à fait dans l’air du temps et sublime ses beats de sonorités très modernes. Il nous invite une fois de plus dans ses rêveries, et nous plonge là dans une ambiance enivrante et rythmée où la musique joue et vie avec lui.

 

 

Ca y est, on l’a !! Ca ne fut guère facile de le choisir mais c’est bon c’est celui là ! Et c’était vraiment mais alors vraiment pas facile de se décider parmi toutes ces belles choses …Mais « Plaisirs Honteux  » est LE morceau préféré de la compil du Bon Temps chez Lezart !

Composé de Thomas Drouart, que j’ai eu la chance ou je dirais le « Plaisir » ( jeu de mot pourri 😀 ) de rencontrer et de Antoine Boistelle, le duo Plaisirs, issu du Bon Temps, sont nos chouchoux !!

Drums de batterie et vocaux saccadés sur des synthés électroniques déjantés est ce que vous sert aujourd’hui le duo Plaisirs , je ne m’efforcerai pas plus à vous décrire ce morceau, prochainement dans toutes bonnes soirées électro, de peur de le détériorer avec ma plume qui laisse à désirer .. ALORS ECOUTEZ CA !;)

 

 

Voyageons maintenant sur la planète d’Emma De Sèze

Dans son morceau Wild At Heart l’atmosphère est sombre, lourde et inquiétante. Ses sons robotiques, sont mêlés à des gros claps dans une sauce électro aromatisée aux flangers , échos et autres effets de sons incisifs et millimétrés qui renvoient à une mécanique musicale de précision, comme si vous vous trouviez dans l’antre d’une cohorte de robots maléfiques construits dans le terrible but vous faire remuer du derch’ et taper du pied jusqu’à ce que mort s’ensuive ! Enjoy

 

 

Kenny Ruby a fermement décidé de nous faire planer avec son morceau Jupiter Control ! Sur sa planète des sonorités électroniques dans une ambiance planante et groovy, comme un moment hors du temps où se rencontre synthé psyché et bruits du futur !

 

 

Frau Silberfischer n’est pas allemande pour rien pardi ! On sent tout à fait dans sa « Sad Postcard », morceau qui clôture cette compil chef d’œuvre du Bon Temps,

les influences des papas d’une techno minimale allemande mélodique et harmonieuse : M. Paul et Fritz Kalkbrenner ! Avec un son progressif et voluptueux, dans une ambiance légère, le dernier titre de Frau Silberfischer ,vous plonge dans une introspection dans les méandres de votre esprit… Bon voyage 😉